Corriger les troubles d’apprentissage de votre enfant 

L’ergothérapeute intervient dans le cadre des difficultés liées aux apprentissages scolaires ou troubles spécifiques des apprentissages.

Le plus souvent un bilan est proposé à l’enfant afin de cerner au mieux les troubles. Ce bilan se déroule durant 2h et est effectué au cabinet. A la suite de ce bilan, un compte rendu rédactionnel est proposé et expliqué aux parents dans un 2e temps de rencontre. Le diagnostic est posé par le médecin et le projet de soin est décidé en accord avec l’ensemble des professionnels de soins et d’éducation qui suit l’enfant. 

 

Les enfants présentant des troubles praxiques et des apprentissages ont souvent des difficultés de coordination (manque de précision, contrôle et ajustement difficiles), de motricité fine mais aussi des difficultés d’orientation et de gestion spatiale, d’attention, de concentration ainsi qu’une grande fatigabilité. L'ergothérapeute peut alors travailler la motricité fine, les préhensions, la coordination bimanuelle, la précision visuo-motrice, l’orientation spatiale, l’organisation visuo-spatiale… L'ergothérapeute propose en rééducation :

- des activités motrices (par des jeux, des activités manuelles),
- des activités d'analyse visuelle, - des activités d'organisation,
- des activités constructives,
- des activités de repérage spatial et d’orientation, Le but étant le transfert des acquis vers la classe ou le domicile (habillage, toilette, organisation du cartable et/ou du bureau...).

L'accompagnement de l'enfant et de l’adolescent en ergothérapie se fait en partenariat avec l'équipe pédagogique, sur prescription du médecin et après un bilan d'ergothérapie.

Les troubles des apprentissages peuvent se manifester de cette façon :

- L’enfant est désorganisé.

- Il présente un comportement parfois immature.

- Il se cogne souvent, tombe ou faits tomber des objets.

- Il est maladroit dans les jeux moteurs et en sport, et est souvent exclu des jeux de groupe.

- Il est plus lent que les enfants de son âge concernant les activités de la vie quotidienne : habillage, repas, toilette….

- Il a  du mal à comprendre et à suivre des consignes.

- Il a des difficultés dans les apprentissages scolaires, a besoin de fournir un travail important, est fatigable.

- L’automatisation des nouveaux apprentissages est long.

- Son estime de lui même est faible.