Restez connectés à l’actualité de votre cabinet d’ergothérapie à Caluire et Cuire

Les dominos ? Et si on jouait autrement ?

Un regard spécifique sur le jeu des dominos pour multiplier les façons de jouer.

Les dominos, ces petites pièces rectangulaires aux points noirs qui représentent des chiffres sont un jeu très connu.

Mais connaissez-vous tout le potentiel de ce jeu ? 

Voici un regard d’ergothérapeute pour vous permettre de multiplier les façons de jouer afin de solliciter des compétences diverses chez votre enfant et de multiplier des moments de joie, puisque ne l‘oublions pas, le jeu est un facteur primordial dans la santé de l’enfant.

Une première façon de jouer, la règle souvent la plus connue : Accoler les dominos par le même nombre de points noirs de façon à ce que chaque chiffre représenté par ses points se retrouve avec son semblable. Le but étant de poser tous ses dominos le 1er.   

Des compétences sollicitées :

  • Représentation mentale des chiffres
  • Planification pour savoir comment organiser son jeu
  • La flexibilité mentale lorsque l’adversaire dépose un domino qui nous amène à changer notre plan
  • La gestion de l’impulsivité pour le respect du tour de jeu
  • La motricité fine pour le déplacement des dominos.

Il est aussi possible de : placer les dominos de façon à faire une suite de chiffre (placer le deux contre le un puis le trois contre le deux etc). Cela permet de travailler l’acquisition des chiffres pour compter dans l’ordre croissant ou décroissant. L’enfant peut alors appréhender les suites logiques. Le changement de règle permet aussi de travailler la flexibilité mentale.

Une deuxième façon de jouer : Placer les dominos debout les uns à la suite des autres, sur leur bord le moins large puis pousser le premier domino qui viendra faire tomber les autres en cascade. Cela offre une récompense immédiate face aux efforts fournis.

Des compétences sollicitées :

  • Motricité fine
  • Précision œil-main
  • Dextérité
  • Coordination
  • Contrôler l’impulsivité.
  • Travail de l’opposition du pouce (la prise pouce index avec les articulations en flexion) qui contribue alors à la prise du stylo pour l’écriture.

Il est aussi possible de : Demander à votre enfant de dessiner la forme d’un escargot ou tout autre dessin à l’aide des dominos de façon à les placer précisément afin d’accentuer la précision visuo motrice et de rajouter du plaisir au jeu.

Possibilité de venir placer les dominos debout sur leur tranche la plus longue de façon à travailler davantage la prise pouce index avec un écartement des doigts plus conséquent.

Demander à votre enfant de venir placer deux dominos en même temps, de chaque côté en utilisant sa main droite et sa main gauche afin d’accentuer le travail bimanuel et la coordination.

Une troisième façon de jouer : Faire des constructions avec les dominos en alternant les positions verticales et horizontales. Possibilité de fabriquer des maisons en plaçant un domino vertical sur deux horizontaux, des tours en venant placer des dominos les uns sur les autres… etc

Des compétences sollicitées :

  • Imagination
  • Capacités visuo constructives et visuo spatiales
  • Motricité fine
  • Précision visuo motrice ainsi que sa planification comme dans les autres manières de jouer.

Il est aussi possible de : Inciter votre enfant à créer des tours ou des maisons les unes sur les autres comme un château, sans faire tomber les dominos, de façon à travailler au maximum sa précision.

Pourquoi ne pas faire ce jeu en étant debout ? Votre enfant sollicitera alors davantage son tonus et sa motricité globale.

Possibilité de lancer un défi à l’enfant pour pimenter le jeu en faisant des constructions en même temps que lui. Et si c’était celui qui construit la tour la plus grande qui avait gagné ?

Une quatrième façon de jouer : Placer divers dominos à plat sur la table les uns contre les autres pour faire une forme aléatoire. L’enfant devra d’abord reproduire la forme le plus vite possible. Puis inverser les rôles. Celui qui met le moins de temps aura gagné.

Des compétences sollicitées :

  • Les capacités visuo spatiales sont davantage sollicitées
  • Précision visuo motrice sont davantage sollicités

Il est aussi possible de : Le faire sur évocation afin que l’enfant imagine la figure dans sa tête pour le travail des représentations mentales. Le vocabulaire visuo spatial est alors mis en œuvre (horizontal, vertical, diagonale ou respectivement couché, debout, penché selon le niveau de l’enfant).

Possibilité de placer des dominos de la même façon mais de demander à l’enfant d’en bouger un pour obtenir telle forme. Par exemple, un U représenté par des dominos peut devenir un J si le domino vertical de gauche vient en horizontal sur celui de droite. La flexibilité mentale et les représentations mentales sont davantage sollicitées. Vous pouvez alors choisir le thème des lettres, votre l’enfant travaillera son alphabet.

Ces façons de jouer permettent de diversifier un jeu et de solliciter diverses compétences (évoquées ici à titre indicatif). L’enfant pourrait alors inventer lui aussi ses propres règles et vous les expliquer. Cela l’encouragera à verbaliser ses pensées et à se mettre à la place de l’autre pour se faire comprendre.

Roussel Mégane (stagiaire ergothérapeute)